Saut au contenu

Transformation numérique et Lean Management

Une présentation de

Par Daniel Valois, CPA

Que ce soit à titre d’entrepreneur, d’intrapreneur ou de gestionnaire, il y a fort à parier que l’un de vos objectifs est lié à la transformation numérique, c’est-à-dire l’intégration de technologies aux opérations de votre entreprise afin d’améliorer son efficience. Ainsi, vous devez trouver des moyens de créer un maximum de résultats avec un minimum d’efforts, de moyens et de ressources.   

En ce sens, la valeur de votre démarche se mesurera en économie de temps, d’argent ou en amélioration de la qualité de vos produits et services. Malheureusement, face à la panoplie de solutions et d’informations véhiculées, il devient parfois difficile de déterminer la bonne stratégie.  

Aussi évident que cela puisse paraître, la meilleure façon d’améliorer votre efficience, c’est d’identifier vos zones de faiblesse. Alors, lorsque vient le temps de déterminer « par où commencer », les huit sources de gaspillages du Lean Management peuvent s’avérer très efficaces comme outil d’identification. Découvrez ces huit types de gaspillage ainsi que quelques pistes de réflexion. 

1- Inventaire

La théorie du Lean Management considère principalement les surplus d’inventaire comme du gaspillage. Dans un contexte d’identification des zones d’inefficience pour la transformation numérique, nous vous recommandons également d’identifier les manques d’inventaire.  

Questions à se poser:  

  • Avez-vous des pièces en stock qui n’ont pas été vendues/utilisées depuis longtemps?  
  • Avez-vous un logiciel qui vous permet d’identifier rapidement les surplus ou les manques d’inventaire? 
  • Avez-vous accès à un logiciel qui vous permet d’identifier vos risques d’approvisionnement? 

2- Temps d’attente

Toute personne ou tout processus qui doit attendre après quelque chose ou quelqu’un afin de faire progresser son travail.  

Questions à se poser:  

  • Est-ce que votre agenda permet d’optimiser vos déplacements afin d’éviter les temps d’attente inutiles?  
  • Avez-vous un logiciel qui vous permet d’accélérer, simplifier et optimiser la prise de rendez-vous? 
  • Est-ce que certains employés de production ont des périodes d’attente non productives? 

3- Déplacement

Les déplacements inutiles exigés aux employés qui ne génèrent pas de plus-value pour les clients. 

Questions à se poser :  

  • Est-il vraiment nécessaire d’exiger à vos employés de travailler du bureau? 
  • Est-ce qu’il serait possible de revoir votre plan de production afin de réduire le nombre de pas que vos employés doivent parcourir dans une journée? 

4- Non-qualité

La non-qualité s’identifie par tout ce qui excède ou ne respecte pas les attentes du client. La surqualité comme la non-qualité, c’est en fait de la non-qualité. 

Questions à se poser:  

  • Est-ce que vos clients ont la même perception que vous de la qualité du service/produit offert?  
  • Est-il possible que certains produits ou services offerts aux clients génèrent moins de valeur que vous ne le croyez? 
  • Disposez-vous d’outils technologiques qui vous permettent de vérifier régulièrement la satisfaction de vos clients au sujet de vos produits et services offerts? 

5- Mauvaise utilisation des talents

Le fait de demander à un employé de réaliser une tâche qui n’est pas associée à ses compétences.  

Question à se poser:  

  • Exigez-vous à vos employés de revenir au bureau afin qu’ils fournissent des feuilles de temps ou des factures « papier »?

6- Transport

Les inefficiences dans le transport de marchandises se traduisent par des pertes d’énergie, de temps ainsi que d’usure prématurée du matériel dû au fait que la route utilisée afin de compléter sa livraison n’est pas optimale. 

Questions à se poser: 

  • Avez-vous la certitude que vos routes de transport sont optimales? 
  • Disposez-vous d’un logiciel d’optimisation et de séquençage de routes?

7- Procédés inefficients

Les procédés qui prennent inutilement trop de temps. 

Questions à se poser:  

  • Avez-vous encore beaucoup de papiers dans vos processus? 
  • Est-ce que vous avez accès à des logiciels qui permettent d’éliminer le papier de vos opérations?

8- Sur/sous production

Essentiellement, la sous-production ou la surproduction implique d’offrir des produits, des services ou des fonctionnalités en quantité insuffisante ou encore qui excèdent les besoins des clients. 

Questions à se poser:  

  • Est-ce que votre analyse détaillée des inventaires vous permet d’identifier des items à rotation très lente? 
  • Avez-vous accès à un logiciel qui vous permettrait de faire de l’analyse prédictive de production?

Vous remarquerez peut-être à la lecture de ces points qu’un des objectifs du Lean Management est d’éliminer les opérations qui ne créent pas véritablement de valeur pour vos clients ou vos employés.  La clé du succès de l’identification est de mettre à contribution vos clients et vos employés.  Ainsi, non seulement vous identifierez plus rapidement les zones d’inefficiences, mais vous orienterez vos démarches en fonction des besoins réels des clients et des employés. Ainsi, les changements à venir seront une source de motivation pour vos clients et vos employés. Vous ressentirez rapidement les bienfaits de votre démarche. 

Envie de découvrir d’autres conseils et outils pour mieux comprendre la comptabilité et les finances de votre organisation? Visitez le 20minutescpa.ca

 

 

13 septembre, 2022

Le leadership d'influence


#Entreprendre au quotidien

13 juin, 2022

Transformation numérique et Lean Management


#Entreprendre au quotidien

11 mai, 2022

Lexique comptable : 11 termes pour vous aider à vous y retrouver


#Entreprendre au quotidien

17 avril, 2022

Fiscalité du travail en formule hybride

 


#Entreprendre au quotidien

04 novembre, 2021

Démystifier la fonction comptable


#Entreprendre au quotidien