Saut au contenu

Innovation en entreprise: pour rester compétitif

Une gracieuseté de 

Les entreprises qui veulent demeurer compétitives n’ont d’autre choix que de se montrer créatives, peu importe la situation économique. Vous êtes entrepreneur et vous vous demandez comment implanter une culture d’innovation durable au sein de votre PME? Voici les conseils de notre expert.

Insister sur l’importance de l’innovation

Innover, c’est générer et mettre en œuvre de nouvelles idées et façons de faire. Cela peut aussi bien concerner des produits et services, que des procédés ou des méthodes de travail. L’innovation s’opère tant au niveau des processus de production qu’au point de vue marketing ou ressources humaines. Par exemple, vous pourriez améliorer la productivité de votre entreprise en intégrant la robotisation à la chaîne de montage. Imaginez un manufacturier qui a recours à l’impression 3D métallique, ce qui lui permettrait de créer des pièces à la fois plus performantes et plus légères. Mais adapter son entreprise peut se faire au-delà même de l’aspect technologique.

«L’innovation, c’est ce qui permettra à votre entreprise de devenir (ou de demeurer) l’une des plus rentables sur le marché. En vous reposant sur vos lauriers, vous risquez de voir vos compétiteurs vous surpasser, surtout dans un contexte d’insécurité économique où les choses peuvent évoluer plus rapidement. Innover et s’adapter, c’est ce qui pourra assurer la viabilité de vos projets entrepreneuriaux», explique Martin Cinq-Mars, conseiller senior, efficacité des ventes Entreprises à la Banque Nationale.

«L’innovation va venir façonner le développement de votre entreprise. Elle doit faire partie intégrante de votre planification stratégique, en prévoyant la direction que vous souhaitez prendre à court ou à long terme, et en dictant les étapes à suivre pour y arriver.»

Favoriser une culture d’innovation

«Pour instaurer un climat favorable au changement, il est crucial d’encourager la participation des employés, recommande l’expert. Les initiatives ne doivent pas incomber uniquement à l’équipe de direction. Écoutez votre équipe, laissez vos employés faire preuve de transparence lorsque vous leur demandez ce qui peut être fait du côté des gestionnaires pour améliorer l’efficacité, la rentabilité ou la productivité. Vous traversez une vague de changement? Vous implantez de nouvelles façons de faire au sein de votre entreprise? Veillez à ce que les ressources humaines gardent les employés au courant des développements importants. Formez votre équipe au fur et à mesure pour éviter qu’elle se sente dépassée par les événements et pour encourager sa motivation.»

«Vous pourriez aussi allouer une partie du temps de travail aux projets d’élévation pour stimuler la créativité en entreprise. Dans mon département, à la Banque Nationale, environ 80 % de notre horaire est dédié à notre charge de travail habituelle et l’autre 20 % aux initiatives qui pourraient transformer positivement notre entreprise. Voilà une façon intéressante d’implanter une culture d’innovation.»

Ce sont les membres de l’organisation qui savent le mieux comment elle fonctionne, et qui sont susceptibles d’amener des solutions novatrices. Par exemple, un technicien affecté à un processus particulier pourrait très bien suggérer de nouvelles façons de faire basées sur son expérience du terrain. Cela dit, des expertises externes peuvent aussi s’avérer de précieuses ressources si vous désirez revoir vos processus et votre production.

«Les initiatives peuvent également provenir des clients. Leur rétroaction vous est précieuse. Sachez la recueillir et la traiter avec la plus grande importance. Que ce soit fait par sondage électronique ou par discussion de vive voix, tout gestionnaire avisé se doit d’être à l’écoute de ses clients et de prendre ses suggestions en considération dans la mesure du possible. Cette démarche est accessible à toutes les entreprises, quelle que soit leur taille.»

Savoir s’adapter au marché actuel

«Une fois que la culture d’innovation fait partie intégrante de l’ADN de votre entreprise, il faut passer à l’action. Pour ce faire, il faut savoir déceler les tendances du marché et les conjuguer au moment présent. Je pense, par exemple, à une compagnie en mécanique industrielle, qui a dû, il y a quelques années alors que l’industrie traversait un bouleversement technologique, s’adapter à un tout nouveau marché, sans quoi elle allait rapidement devenir désuète. Sa clientèle et son modèle d’affaires ont été revus pour lui permettre de s’imposer comme une entreprise émergente et de redevenir rentable», indique Martin Cinq-Mars.

«L’innovation est parfois nécessaire pour s’adapter à une nouvelle réalité, quitte à en balancer les effets négatifs. Dans le même ordre d’idée, il faut être capable d’anticiper les bouleversements, tant auprès de votre clientèle qu’auprès de votre main-d’œuvre. Selon moi, le télétravail est une tendance incontournable pour toute entreprise qui peut se le permettre. Ça fait quelques années que la Banque Nationale a une politique de télétravail. Elle savait que le service de train de banlieue, moyen de transport privilégié par un grand nombre de ses employés, allait être ralenti. Elle a donc veillé à implanter les mécanismes appropriés pour maintenir sa force salariale en lui permettant de travailler de la maison.»

«Le télétravail est une grande innovation en matière de recrutement aussi, avance l’expert. En faisant fi des restrictions géographiques, vous agrandissez votre bassin de candidats de manière considérable. Vous pouvez aller chercher de la main-d’œuvre de partout au pays. Enfin, le travail à distance réduit certains coûts importants, notamment le loyer des bureaux où vous faites des affaires. Si vos employés restent à la maison, cela vous permet d’économiser de l’espace.» Mais attention, implanter le télétravail au sein de votre entreprise viendra également avec des défis humains et technologiques. Vous devrez réussir à outiller correctement l’ensemble de vos employés tout réussissant à les mobiliser à distance.

«La commercialisation en ligne est une autre tendance qui a la cote en ce moment, souligne Martin Cinq-Mars. Lors des dernières années, on anticipait que ce phénomène allait prendre de l’ampleur. Mais avec le contexte économique de 2020, on a vu à quel point c’est un besoin qui s’est accéléré. Gagneriez-vous à revoir vos méthodes de transfert d’argent et d’information auprès de votre clientèle et de vos fournisseurs? Vous économiserez du temps en transigeant directement sur le site de votre fournisseur. Je vous suggère de définir et de tester de nouveaux procédés pour travailler plus rapidement et plus efficacement. Et si vous revoyiez entièrement l’organisation des horaires de travail? Tenez-vous absolument à suivre un modèle “neuf à cinq”? Certains de vos employés seraient-ils ouverts à l’idée de travailler le soir ou la fin de semaine? Tout cela pourrait encourager la productivité de vos employés et qui sait, cela pourrait même améliorer l’expérience client.»

L’innovation par l’introspection

«Que vos initiatives soient de nature technologique ou sociale, je vous encourage à vous interroger sur ce qui vous motive à vouloir innover. Comme nous l’avons vu au printemps 2020, plusieurs entreprises se sont réinventées en transformant leur chaîne de production. Ils souhaitaient offrir un tout nouveau produit ou service pour répondre à un besoin ponctuel du marché. Mais que feront-elles au-delà de cette opportunité? Vos innovations doivent s’adapter au contexte actuel tout en demeurant rentables à long terme, peu importe la situation dans laquelle se trouve le marché. D’où l’importance de réévaluer vos processus internes, votre clientèle cible, le positionnement et la commercialisation de votre produit ou de votre service», conclut Martin Cinq-Mars.

L’innovation est un facteur essentiel de la croissance et de la bonification des compétences au sein d’une organisation. Développer des solutions novatrices constitue donc un passeport pour l’amélioration de la compétitivité et pour le succès des entreprises. Plusieurs centres de recherche et organismes, publics ou privés, peuvent aider les entreprises à intégrer l’innovation dans leur fonctionnement, dont le CRIQ et l’ADRIQ.

Vous avez des questions concernant vos projets d’entreprises? Nos conseillers sont là pour vous accompagner.

 

 

 

Mentions légales : Les informations présentées dans cet article le sont à titre informatif seulement et elles ne sont pas exhaustives. Pour tout conseil concernant vos finances ou celles de votre entreprise et pour valider le caractère avantageux des éléments décrits dans ce texte, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, notaire, courtier immobilier, etc.).

 

10 mai, 2021

Est-ce le bon moment pour démarrer son entreprise?


#Entreprendre au quotidien
${articleImageAtl}

10 mai, 2021

COVID-19 : optimiser ses liquidités d’entreprise


#Entreprendre au quotidien
${articleImageAtl}

17 mars, 2021

Innovation en entreprise: pour rester compétitif


#Entreprendre au quotidien
${articleImageAtl}

17 mars, 2021

Tout savoir sur le fonds de roulement


#Entreprendre au quotidien
${articleImageAtl}

17 mars, 2021

Télétravail : Comment améliorer l’environnement de travail en entreprise?


#Entreprendre au quotidien
${articleImageAtl}