Saut au contenu

Savez-vous créer un bon lien de confiance? 

Dans le monde du travail, la confiance est un lien fondamental pour toutes vos relations d’affaires, un levier pour enrichir vos contacts professionnels, que ce soit avec votre mentor(e), vos client(e)s, partenaires, employé(e)s…

Un lien crucial donc mais fragile à construire et à préserver. À chaque instant, vous renforcez ou affaiblissez ce lien sans nécessairement en avoir conscience. Il est donc très important de comprendre ce qui fait la différence entre bâtir la confiance ou inspirer la méfiance. 

La confiance c’est le sentiment de quelqu'un qui se fie entièrement à quelqu'un d'autre, autrement dit, c’est invisible, intangible et difficile à mesurer. Pour permettre à la confiance de s’installer, il faut travailler sur différents aspects et contrairement à ce qu’on pourrait être porté à croire, la confiance ne passe pas par la parole. Les mots comptent beaucoup moins que l’attitude. Donc la question n’est pas : que dois-je faire ? mais comment dois-je être ? pour bâtir une relation de confiance. 

Mais alors quels sont les éléments de base sur lesquels s’établit une relation de confiance ? 

  • L’ouverture 
  • L'écoute active 
  • Le temps 
  • La fiabilité 
  • Un rapport égalitaire  

L’ouverture : 

C’est le premier aspect à prendre en compte. Dès les premières minutes d’une rencontre, les personnes avec qui vous êtes vont capter à votre insu une multitude de signaux qui vont être déterminants : ton, intonation, débit de la parole, posture, gestes, expressions faciales..., tout ce qu’on appelle le langage paraverbal et non verbal. Intuitivement, au-delà des mots, nous détectons l’état d’esprit et l’état émotif de notre interlocuteur en interprétant ce que nous voyons. Si ce n’est pas cohérent avec les propos, le lien de confiance est alors affaibli. Il faut donc se montrer accueillant, accessible, empathique et bienveillant. 

Un second aspect important à prendre en compte dans une position d’ouverture, c’est le respect. Votre interlocuteur doit vous sentir neutre mais pas indifférent à ce qu’il vous dit. Le jugement va être extrêmement défavorable et venir miner le lien de confiance. 

L’écoute active : 

Un autre élément que votre interlocuteur va capter sans que vous vous en rendiez compte, c’est votre présence. Il est important de savoir rester dans le moment présent. L’écoute active c’est laisser le temps à son interlocuteur de parler, de trouver ses mots et d’exprimer ses idées à son rythme sans l’interrompre. C’est aussi de rester attentif à ce qu’il dit sans se laisser déconcentrer par des perturbations extérieures (cellulaire, bruits) ou par des pensées intérieures (liste de choses à faire, chicane personnelle…). Si vous écoutez de façon active vous créez une proximité avec votre interlocuteur et vous permettez à un lien de confiance de grandir. 

Le temps : 

Parfois, il arrive que lors d’une première rencontre « ça clique tout de suite » et qu’un lien se créé très rapidement. Cependant bien plus souvent, une relation de confiance prend du temps à se construire. Il faut apprendre à se connaître, s’apprivoiser mutuellement, ce qui se fait petit à petit. 

Il faut montrer de la patience et ne pas bousculer le processus, car vous pourriez créer l’effet inverse en voulant aller trop vite. 

Fiabilité : 

Un point important pour établir une bonne relation de confiance est d’être intègre et honnête avec son interlocuteur. Si vous voulez qu’il puisse se fier sur vous, il faut que vous lui prouviez que vous êtes fiable. Respectez ses engagements, ne pas mentir et s’exprimer de façon transparente sont autant de facteurs qui vont venir alimenter un lien de confiance ou au contraire le détruire s’ils ne sont pas suivis. 

Un rapport égalitaire : 

Finalement, le meilleur moyen de développer un lien de confiance c’est d’établir une relation égalitaire. La confiance ça va dans les deux sens. Si votre interlocuteur sent que vous lui faites confiance, alors il va s’engager lui aussi dans la relation avec confiance. Pour montrer que vous êtes égaux, vous pouvez partager un élément de votre propre vie ou reconnaître que vous-même ne savez pas quelque chose. 

Vous voilà prêt(e) maintenant à créer un bon lien de confiance ! 

 

Auteure : Florence Belvisi, Eklore Marketing

07 février, 2024

Le repreneuriat : une opportunité pour aller plus vite en affaires


#Mentorat

20 octobre, 2016

10 Bonnes raisons de devenir mentor


#Mentorat #Mentorat
 10 bonnes raisons de devenir mentor

05 octobre, 2016

10 Bonnes raisons de devenir mentoré


#Mentorat #Mentorat

27 mai, 2019

Karine Foisy brille pour vos enfants


#Entreprendre au féminin #Mentorat #Têtes d'affiche

26 mars, 2019

Préserver sa santé mentale


#Mentorat